Le festival des Inclassables

Les Inclassables c’est d’abord le premier festival de spectacles musicaux de Paris :

JE CHANTE
TU CHANTES
ELLE DANSE
VOUS DANSEZ
NOUS PENSONS
ILS JOUENT!!!!

Un moment où les contours n’ont plus de formes!
Si vous ne savez pas de quoi l’on parle…
Et que vous continuez à lire
C’est que vous être prêts à venir voir des spectacles Inclassables!!!

UNE OUVERTURE ARTISTIQUE

Une programmation volontairement éclectique dans ses esthétiques et ses disciplines. Un moment où le festivalier perd volontairement ses repères pour mieux découvrir de nouvelles saveurs techniques et artistiques.
NOTE DE LA DIRECTION ARTISTIQUE : Difficile de parler d’une programmation de spectacles inclassables!
La difficulté commence à l’énoncé même du projet : quel style de spectacle allez-vous programmer?
Ça devient encore plus difficile quand il s’agit d’annoncer cette programmation: oui bien sûr! À quelle rubrique voulez-vous faire passer votre annonce?
Ou pire: à quelle commission voulez-vous adresser votre dossier?
Heureusement, les artistes “inclassables” se reconnaissent tout de suite dans cet évènement! Cela ne me permet pas plus de vous dire qui ils sont: danseurs, comédiens, chanteurs, auteurs, acrobates… Ils sont tout ça et je ne souhaite qu’une chose avec ce festival: que leurs multiples talents soient mis à l’honneur pour leur pluralité car il est très méritant d’être tout cela à la fois!
Une pratique ne se soustrait pas à l’autre : elle s’ajoute!
Et pour que la pluridisciplinarité soit appréciée à sa juste valeur, j’ai bien voulu (pardonnez- moi les amis) créer une case pour la ranger!! Bien paradoxalement.
Nathalie Lefèvre

UNE VITRINE POUR LES CRÉATEURS

Les Inclassables sélectionnent des projets à l’état embryonnaire et leur permettent d’être présenté au public et aux professionnels sous forme de lecture ou de mise en espace, couramment appelé show case.
Les Inclassables mettent ensuite en place des relations entre les spectacles et différentes structures de programmation (productions, salles de spectacles, théâtre…).

UN TREMPLIN POUR LES JEUNES

Pour mieux déclencher les nouvelles créations, les Inclassables se font partenaires des écoles qui proposent un cursus artistique complet (danse, chant et théâtre) à Paris et en province.
Les élèves et anciens élèves de ces écoles reçoivent une écoute attentive et active de leurs projets. Une fois sélectionnés, la réalisation de leur projet est suivie jusqu’à l’intégration dans la programmation du festival.
Encourager les jeunes artistes à aller à fond dans leurs envies est le but de cette démarche car ce sont les mieux placés pour réussir ce qui est déjà difficile pour tout créateur : « être contemporain de sa propre époque ! »

DES ATELIERS POUR TOUS

Le festival offre l’occasion de goûter au plaisir de la pratique des arts de la scène.
Dans le but d’élargir le public des spectacles musicaux, les Inclassables proposent tous les matins du festival une initiation à différentes disciplines : chacun pourra s’essayer à la danse, au chant, au théâtre… pour mieux connaître et mieux apprécier ces arts ainsi que les artistes qui les pratiquent.
Les Inclassables proposent d’être un lieu de rencontres entre créateurs, interprètes et spectateurs.
Cet échange, riche et prometteur, entre l’artiste et son public a pour but de mieux « éduquer » le spectateur aux nouvelles formes d’art pluridisciplinaire.
Dans une atmosphère de détente, il sera possible au public de travailler un extrait d’un des spectacles qu’il aura vu et pourra revoir ainsi avec un œil d’initié pour son grand plaisir. Il mesurera la difficulté de l’exercice, renonçant ainsi au « prêt à se produire » servi par de nombreuses émissions de télé réalité, sans pour autant renoncer à la fierté de cette nouvelle expérience.
Pour un large accès à ces ateliers, tous ces ateliers sont gratuits pour les festivaliers

 

BILAN DE L’EDITION 2003

Cette première édition a permis à trois créations de se réaliser et de se faire connaître auprès des professionnels du spectacle vivant : Betty’z Comédie, Pirouettes et Historiettes et Casting Reality.
Malgré la réussite de cette première édition, les évènements de 2003 concernant la réforme du régime des intermittents ont empêché le renouvellement du festival en 2004 et 2005.

BETTY’Z COMEDIE – création
Comédie, chant, danse
Un one woman show qui ne rentre pas dans les normes des productions traditionnelles. Une comédienne, chanteuse, danseuse, drôle, sensible et talentueuse. Des séquences pleine d’humour et d’émotion…..des références au showbiz, au cinéma, à la comédie musicale, à la magie, au cirque et à la musique…Une écriture subtile et bien d’aujourd’hui menée tambour battant. Après “la mer qu’on voit danser” au Lucernaire, Betty se devait de nous montrer un peu plus de son talent..on en voulait encore!!!
Spectacle parrainé par Sylvie Joly

Texte: Bruno Agati et Betty Aymard – Chorégraphie et mise en scène: Bruno Agati. Avec Betty Aymard


A. LE CIEL NE SUFFIT PAS – compagnie Parapiglia
Mime et vidéo

Situations absurdes, personnages étranges. Le corps devient objet ou cartoon, la voix est utilisée en dehors de la signification des mots.
Deux artistes Italiens formés à l’école du mime Marceau ainsi qu’au théâtre, à la danse et à l’acrobatie nous emmènent dans leur drôle de ballade en avion, et dans leurs errances créatrices sur écran vidéo.
Humour, décalage, surréalisme…ils disent vouloir mettre le cerveau du spectateur “au point mort” pour mieux le laisser planer dans son imaginaire! Une expérience à ne pas rater!
De et avec Luca Lomazzi et Stéfano Amori
Prix jeunes talents 2002 Ville de Paris

PIROUETTES ET HISTORIETTES – compagnie Sol Y Terre – création
Danse et théâtre
Mosaïque de textes et de variations interprétées par des danseurs de haut niveau. Ce spectacle rassemble des petites pièces courtes qui nous parlent d’histoires de rencontres et de non rencontres.
4 personnages « parlants » moitié France d’en haut – moitié France d’en bas, moitié sur le chemin de la réussite, moitié sur celui de la perte d’identité. L’espace s’ouvre à la chorégraphie, le langage se transforme en danse pour redevenir parole…
Chorégraphie texte et mise en scène: Laure Daugé

BILL, FANNY ET MONSIEUR
Danse, jazz, chant et percussion
Une comédie musicale qui donne lieu à des numéros d’improvisations rythmiques et jazz à couper le souffle. D’ailleurs un des personnages, Bill, est sans voix pendant presque toute l’histoire… plutôt étrange pour une comédie non? C’est sûrement pour cela qu’ils font partie des Inclassables…à moins que ce ne soit parce qu’ils font de la musique avec des balais et des petites cuillères? Un spectacle d’humour musical qui propose une large palette de sonorités musicales et urbaines
De Stephan Seva – musiques stephan Seva et Rémi Toulon – Mise en scène Jacky-Georges CANAL – chorégraphie Jeannette Damant
Avec Angélique Rivoux, Stephan Seva et Rémi Toulon

 

UN HOMME A L’AMOUR
Poésie, musique et chanson
S’il n’y avait pas d’amour, il y a longtemps que l’espèce humaine aurait disparue de la planète….
Un spectacle atypique où se côtoient chansons pas sérieuses mais qui parlent toujours d’amour et quelques textes issus des grandes plumes de Victor Hugo, Musset, Charles Cros ou Voltaire, mais pas plus sérieux que les chansons….
Après avoir écrit et mis en scène la comédie musicale CHANCE représentée avec succès à Paris et qui tourne actuellement dans toute la France, Hervé DEVOLDER, ancien pensionnaire du Conservatoire s’offre le plaisir d’un retour au spectacle solo s’accompagnant lui même au piano.
De et avec Hervé Devolder

CASTING REALITY – création
Une fantaisie musicale et gestuelle sur le thème d’un casting à la Big Brother. Interprété par les élèves de l’atelier comédie musicale des ateliers du Sudden, dirigé par Nathalie Lefèvre

 

BILAN DE L’ÉDITON 2006

La seconde édition du festival des Inclassables s’est achevée et son succès nous a mis en joie pour toute l’année !
Plus de 450 spectateurs ont tenté l’aventure Inclassable et découvert des créations, des genres et des artistes nouveaux, des ateliers gratuits pratiques artistiques…
Les artistes ont rayonné par leur talent, leur ouverture d’esprit, leur simplicité… Les Inclassables sont vraiment des gens extraordinairement riches de leur univers artistique et de leur foi en la sincérité et l’innovation.
Certains des spectacles ont trouvé une suite aux Inclassables (La Mégère à peu près apprivoisée, l’équipe de Big Manoir sur Barbe Bleue au Sudden Théâtre, Juliette Montaiguë). Aussi, nous mettons en place une newsletter pour avertir le public de leurs prochaines dates dans la capitale et de leur actualité en général afin de continuer à être une structure de promotion pour la création.
Cette lettre mensuelle ainsi que le site annonceront l’actualité des artistes et des professeurs qui ont participé à cette édition. Les Inclassables négocient des tarifs pour leur public espérant créer ainsi un réseau d’amateurs de créations pluridisciplinaires (tarifs réduits et invitations avec les productions Double D, Tortel et Zorzi au théâtre Clavel…)
Les échanges et les discussions entre compositeurs, interprètes, réalisateurs et public ont été des petits moments d’écoute et de réflexion commune qui font avancer artistes et spectateurs. Les ateliers gratuits ont mis une ambiance très conviviale dans les rapports entre le festival et le public.
De nombreux bénévoles ont apporté leur aide aux Inclassables.
Enfin, nous sommes fiers d’avoir reçu le soutien de Bruno Agati qui a fait danser les bons mots sur ce que sont les Inclassables et de  Robert Hossein qui a fait souffler un vent de liberté sur le festival …
De plus en plus inclassablement
Nathalie Lefèvre


Les Inclassables : Edition 2006

Ateliers Pratiques

Danse – chant – théâtre
Le festival offre l’occasion de goûter au plaisir de la pratique des arts de la scène.
Dans le but d’élargir le public des spectacles musicaux, les Inclassables proposent tous les matins du festival une initiation à différentes disciplines : chacun pourra s’essayer à la danse, au chant, au théâtre… pour mieux connaître et mieux apprécier ces arts ainsi que les artistes qui les pratiquent.
De nouvelles vocations naîtront-elles ?
Le vendredi 15 de 11h30 à 13h30 : DANSE avec Yohan NUS
– professeur à l’Académie Internationale de Comédie Musicale dirigée par Pierre-Yves DUCHESNE
Deux heures de prise de conscience du corps pour aller à la danse : passage de l’horizontale à la verticale !!
Le samedi 16 de 11h30 à 13h30 : CHANT avec Mathieu EYMARD
– professeur au Centre des Arts Vivants dirigé par Martine CURTA CADET
Deux heures d’initiation au chant inspiré des polyphonies africaines et bodydrum !!
Le dimanche 17 de 11h30 à 13h30 : THÉÂTRE avec Bela GRUSHKA
– professeur aux Ateliers du Sudden dirigé par Raymond ACQUAVIVA
Deux heures d’exercices inclassables d’art dramatique par un professeur tout aussi inclassable !!

Les Spectacles du festival

Alice
Musique électronique – harpe – texte – vidéo

D’après « La logique sans peine » de Lewis Carroll.
Harpe, ordinateur, mathématiques et projection vidéo. Cette création contemporaine nous immerge dans le monde de Lewis Caroll, dans une esthétique technologique, « une logique sans peine » illustrée par Marx Ernst. Un monde extraordinaire avec Jaberwocky et démonstrations arithmétiques…de l’autre côté de la Harpe…
Création de Wilfried Wendling et Hélène Breschand.

Juliette Montaiguë
Théâtre-chant-violoncelle

Trois Juliettes et un violoncelle bousculent l’Alouette du bois de Sycomores. Sous les coups d’archet, les ronces de Vérone se mettent à hurler. Tandis que le bal bat son plein, le cœur de Juliette palpite à l’infini…
Le mythe de Roméo et Juliette revisité de manière ludique et décalé. A partir des personnages de Roméo et Juliette ces 3 interprètes vous emmènent dans un délire théâtro-musical qui ne laisse pas indifférent.
Violoncelle, chant et écriture contemporaine décalée…humour absurde, et mélodies raffinées…du Shakespeare en délire !
Création de Julie Desmet, Caroline Pallarès et Déborah Walker.

Atelier – rencontre : les Juliettes vous apprennent un extrait de leur spectacle


Le Terrain Vague
Opéra vidéo : projection – rencontre

Une étape de travail entre un spectacle vivant et son adaptation vidéo. L’auteur – compositeur nous expliquera son projet pour une nouvelle vision de l’opéra.
Création de Benjamin Hamon – Avec Emmanuelle Naharro, Sylvia Kevorkian, Enguerran Le Gueut, Geoffroy de Fontgalland, Lionel Gossart,Henri Dalem

Rencontre : Création musicale et Nouvelles technologies
Benjamin Hamon (Terrain Vague) et Wilfried Wendling (Alice) se sont accordés pour vous proposer leur vision de l’utilisation des nouvelles technologies dans la création musicale contemporaine.

Big Manoir
Comédie musicale : lecture – rencontre

Deux filles et deux garçons se retrouvent enfermés dans un manoir pour participer, le temps d’une nuit, à la nouvelle émission de télé réalité : « Pleine lune sur Big Manoir »
Création d’Ida Gordon et Aurélien Berda, mise en scène de David Rozen. – Avec Aurélien Berda, Caroline Anglade, Charlotte Filou,Gaetan Borg, Mattias Bord

Rencontre : La Création dans le Spectacle Musical
Une discussion entre le public et les artistes sera proposée à la suite de cette lecture. Quelle place à la jeune création dans le paysage théâtral ? Quels moyens d’existence pour la création musicale ? Quelles attentes du public ? Nous tenterons d’établir des liens entre les différents acteurs du spectacle musical. De nouvelles rencontres ?… de nouveaux projets naîtront-ils ?
La Mégère à peu près Apprivoisée
Comédie musicale

Une mégère toujours pas apprivoisée dans une version musicale et réadaptée à la sauce kitsch. Cette œuvre célèbre de Shakespeare inspire décidément le musical !
L’énergie de cette jeune troupe dynamique ne manquera pas de vous faire passer un bon moment : chants, danses et surtout dérision… la lutte des sexes sera impitoyable(-ment drôle).
Re-création de Alexis Michalik – Avec Fanny Aubin, Raphaël Callandreau, Olivier Dote Doevi, Leilani Lemmet, Dan Menasche, Alexis Michalik et Régis Vallée.

Le Portrait d’un Ange
Théâtre musical : mise en espace

Une mise en espace de la nouvelle création de Jonathan Kerr (auteur de Camille C, Molière de l’Inattendu en 2005, prix de la meilleure création aux Musicales de Béziers, prix Claude Michel Schönberg) autour du portrait de Dorian Gray, librement inspiré de Dorian Gray d’Oscar Wilde.
Apparaît un jour dans la vie d’une femme réalisatrice, un Dorian moderne. Cette femme vient de tourner la version musicale du Portrait. Mais son film n’est pas sorti et ne sortira sans doute jamais. Quelque chose la lie à ses images comme si elle était possédée par elles. Le jeune homme qu’elle vient de rencontrer pourra-t-il l’aider à s’en extirper ?
Création de Jonathan Kerr, musiques de Laurent Couson. – Avec Jonathan Kerr, Bénédicte Charpiat, Alexandre Zambeaux, Vincent Heden, Bernard Alane et Estelle Bouin.

La folle journée de TORTEL & ZORZI
Danse – Mime – Comédie – Bande Son

Ils dansent ? Oui. Ils miment ? Oui. Ils jouent ? Oui. Ils font du dessin animé ? Oui. Ils font du sport ? Oui. Ils racontent une histoire ? Oui. Ils font la même chose en même temps ? Oui. Ils sont intermittents du spectacle ? Oui. Ils nous font rire ? Oui. Ils sont époustouflants ? Oui.
Ils sont inclassables ? Oh que oui !!
Création de et avec Florent Tortel, Patrice Zorzi et Patrick Andrieu.

Les commentaires sont fermés.